Croisière Estuaire Nantes Saint-Nazaire

Oui, je sais.
Je sais que j’avais dit que je ferai le petit article sur la croisière la semaine d’après le dernier billet…
Seulement voilà, entre temps, mon esprit était ailleurs, encore dans mon week-end bourguignon, riche en émotions, et ensuite la rentrée qui s’annonçait, et comme je suis, en plus, la reine de la procrastination….Bref, j’ai trainé.
Puis je me suis un peu secoué pour m’y remettre. Mais je ne retrouvais plus les photos de la croisière sur mon ordi ! Malheur !!! Ni sur les cartes mémoire de l’appareil photo ! Re-Malheur !!!
Soudain, illumination ! (*petite ampoule qui scintille au-dessus de ma tête*), peut-être sur le disque dur externe ? Car oui, il me semblait bien avoir fait de la place sur les cartes, avant de partir en Bourgogne…Et effectivement, c’était bien le cas. Je l’avais échappé belle…
Mais maintenant, hop, voilà, c’est reparti !
Tout d’abord, le jour de la croisière, pas de chance, il ne faisait pas beau : un ciel tout gris, vraiment gris, (heureusement pas de pluie, du moins, pas encore, la pluie, nous en aurons dans l’après-midi, sur le retour), et donc, vraiment un temps comme ça, pour les photos, ce n’est pas terrible. Certaines ont eu vraiment besoin d’un petit coup de pouce de retouche. Normal.
C’était le 11 août. J’ai eu la chance de gagner cette croisière grâce au Voyage à Nantes, suite à la Nuit du VAN.
En allant au rendez-vous pour prendre le bateau, j’ai croisé, une fois de plus, Long-Ma qui faisait des essais afin d’être prête pour le 14.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

gagnant

On monte ensuite tous dans le bateau et c’est parti ! Une guide nous explique, au micro, à la fois les œuvres, et les industries tout au long de la Loire, mais j’avoue que, autant sur le moment, je retenais bien, autant maintenant, quasiment un mois après, j’ai bien oublié pas mal de choses !
Je vous recopie ce qui est écrit derrière le prospectus du plan guide Estuaire :
« Nantes<>Saint-Nazaire
Le paysage, l’art et le fleuve
De Nantes à Saint-Nazaire, le parcours estuaire s’étend sur les 120 km de l’estuaire de la Loire et présente 29 œuvres d’art contemporain. Chacune guide vers un lieu atypique ou un site remarquable de l’estuaire, entre réserves naturelles fragiles et bâtiments industriels gigantesques. »…
« Une flore et une faune d’une incroyable richesse, l’histoire fluviale et industrielle de l’un des plus beaux estuaires du monde et les œuvres du parcours <estuaire qui dialoguent avec ces paysages. A bord, un guide commente votre découverte, leurs histoires, leurs enjeux… « 
Bien sûr avec le bateau, on ne voit pas les 29 œuvres, mais on en voit quand même quelques-unes. On voit aussi très bien toute l’activité industrielle entre Nantes et Saint-Nazaire : charbon, ferraille, pétrole, électricité, containers….etc.
C’est quand même une croisière à faire, c’est intéressant, j’en avais déjà fait une en 2007 (la première année) et là, j’étais allée aussi sur la terrasse panoramique de l’écluse fortifiée pour voir les triangles de Felice Varini, donc cette fois-ci je ne l’ai pas fait, aussi parce que j’avais rendez-vous une fois arrivée, pour manger. Je pense que ça aurait été trop juste pour le car du retour.
Le retour, donc, s’effectuait en car, avec des arrêts de 30 mn chacun environ : un au Serpent d’Océan à Saint-Brévin, et l’autre au Jardin Etoilé à Paimboeuf. J’ai énormément aimé !
Il existe d’autres formules de croisière, mais c’est celle-ci que j’ai gagné, et ça m’a satisfaite.
Je ne vous ferai pas un plus long blabla, je vais vous laisser regarder quelques photos.
( Plus de photos là : https://www.flickr.com/photos/barbarafr2000/albums/72157658270266645 )

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Jardin Etoilé

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Serpent d’océan
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Base sous-marine, saint Nazaire

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Villa cheminée
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
centrale de Cordemais
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
canal de la martinière
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la maison dans la Loire
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Serpentine
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Port Lavigne, les colons

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le pendule, Trentemoult
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Trentemoult
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nantes
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
grue jaune

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour ceux qui sont intéressés par l’histoire industrielle de l’estuaire, je mets quelques liens :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Estuaire_de_la_Loire
http://estuaire.loire.free.fr/descestu.htm
http://www.saint-nazaire-tourisme.com/page/2/8
Et bien sûr :
http://www.nantes-tourisme.com/estuaire-nantes-saint-nazaire-2264.html
Vous pouvez encore faire la croisière jusqu’en octobre (sachant qu’en octobre, c’est seulement 3 jours).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s