Chez Franklin

Samedi midi, nous avons eu le plaisir d’aller manger chez Franklin, (eh non, je ne vous parle pas de la petite tortue Franklin,  cefranklin tortuelle du dessin animé,  qui « sait compter deux par deux, lacer ses chaussures » – alors que, regardez-le  :  il n’a même pas de chaussures, en vrai !- mais je m’égare, là, comme souvent.)

 

Donc, Chez Franklin, c’est un restaurant, un bistrot gourmand de qualité, où vous pouvez aussi venir prendre votre petit café le matin. Mais bon, là, c’était pour y manger. Et ça se trouve où ? Eh bien, oui, je vous le donne en mille : rue Franklin ! (Quartier Graslin)

Avant, à la place de Chez Franklin, il y avait un autre restaurant, Le Philadelphie, et encore avant, un bar qui était très connu des nantais : le Yachting.

Mais tout ça, c’est le passé, et maintenant, place au présent !

Nous avons été accueillies très chaleureusement par Nouf, le gérant, qui a ouvert ce restaurant avec sa compagne Sandrine, en décembre 2015 (c’est donc tout récent ) et nous avons découvert une déco très belle, avec du rétro chic, des damiers, du bois, des carafes, des lampes, des fauteuils, du noir et blanc, du gris, du rouge, des miroirs, des…Bref, j’ai beaucoup aimé la déco, pour commencer.

A l’heure à laquelle nous sommes arrivées, c’était plutôt vide, j’ai donc pu prendre quelques photos. Car après, dès 13h, ça s’est très vite rempli (beaucoup d’habitués), et même en terrasse.

 

Nouf nous a présenté sa carte, les plats, la provenance de ses produits (et ça, c’est important, hein, de connaitre d’où viennent les produits, qui sont, là, en plus, de qualité). On a pu admirer aussi la belle trancheuse à charcuterie, qui vous fait des tranches fines-fines-fines comme il faut (avec les jambons de Louis Ospital par exemple). Il y a d’ailleurs un bar-comptoir pour les temps apéros-planches, qui m’a l’air bien convivial !

Le chef en cuisine s’appelle Thomas Citerin, et a un parcours professionnel assez intéressant, il est passé par les grands chefs à Paris, puis les Etats-Unis, le Bouchon à Nantes, et maintenant ici, chez Franklin. (Et là, tu sais que tu vas bien manger…)

Franklin (1)

(là, sur cette vidéo, vous pouvez le voir vous faire un petit plat de Coquilles Saint-Jacques poêlées, purée de panais au gingembre et émulsion au Curcuma )

Mais revenons à notre carte, que je vous laisse aller voir ici..

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons commencé par un petit cocktail (sans alcool, il était un peu tôt pour moi, le réveil n’était pas très loin, eh oui, le samedi….), à base d’ananas et de fraise, en guise d’apéritif (pour le plein de vitamines !)

Puis c’est parti, on passe aux choses sérieuses !

 

J’ai choisi les couteaux en entrée, parce que c’est vrai que je n’ai jamais eu l’occasion d’en manger, et, de toute façon, je ne saurais même pas comment les préparer ! Eh bien, c’était très bon, je dois dire que c’est une découverte plutôt intéressante, pour moi. Et il y avait la quantité dans l’assiette.

La personne qui m’accompagnait a choisi le croustillant de curé nantais, oui, comme on est à Nantes, il faut un peu de curé nantais aussi. (Et je l’ai goûté : miam !)

Nous avons eu aussi en plus, pour goûter, une 3ème entrée à se partager, les œufs mayonnaise à l’Espelette : ben la mayonnaise à l’Espelette, c’est juste tip top, et vraiment léger en plus. Oubliez tout de suite les œufs mayo de la cantine !

Ensuite, les plats…

Mon choix s’est porté sur la Dorade Royale à la plancha sauce vierge (mince, j’suis verseau, ça marche aussi ?), et c’est une dorade entière qui est arrivée dans mon assiette ! Servie, avec des petits légumes, croquants (tant mieux, je préfère quand les légumes ne sont pas trop cuits, justement), et légumes que je n’ai d’ailleurs pas réussi à finir! Oui, je commençais déjà à caler, car les plats sont vraiment très bien servis.

Mon binôme a choisi le cheeseburger (voulant rester sans doute plus classique, mais a dit qu’une prochaine fois, elle tenterait un autre plat, mais l’a trouvé très bon, et aussi bien la viande que le bacon, même si elle aurait aimé un chouia de sauce en plus dans le burger), accompagné de frites maison et d’une petite sauce, maison aussi (j’en ai aussi profité pour goûter frites et sauce, hein, bien sûr…et j’ai aimé). La portion de frites est copieuse aussi, et il n’est pas facile de les finir, car le burger est déjà lui-même assez conséquent, avec son beau gros steak.

(Hey ! Mais même les couteaux sont gravés au nom de l’établissement, en plus des carafes d’eau !)

Si bien qu’après tout ça, la peau du ventre étant bien tendue….et on a hésité à prendre un dessert….

Puis on s’est dit que : si, finalement, mais… qu’on n’en prendrait qu’un et qu’on le partagerait.

Alors, épluchant la carte des desserts, nous avons hésité entre le chou, la crème brûlée, le Fondant Baulois….Bon, et puis c’est le Chou Franklin qui a gagné, parce qu’aussi c’est LE dessert de Chez Franklin, et que j’avais vu des photos défiler sur les réseaux sociaux, alors il me faisait quand même bien envie, ce chou….

Alors ? Ne vous attendez pas à voir arriver un petit chou, non.

Non, non, non.

Vous voyez un gros burger ? Oui ? Alors, imaginez un chou de la même taille, et vous aurez le chou Franklin. Voilà !

Et là, on se dit : heureusement qu’on va se le partager, toute seule, je n’aurais jamais pu, pas après entrée et plat ! (surtout qu’on a eu une entrée supplémentaire à se partager, rappelez-vous)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le chou Franklin

Et il est vraiment bon, ce chou, avec sa mousse au spéculos, très aérée, sa petite boule de glace à l’intérieur et son chocolat chaud par-dessus !

Mais je peux vous dire qu’après, il faut absolument aller faire une marche digestive (ou alors une très longue sieste !).

Là, voyez-vous, à l’heure où j’écris, il est 22h….et je n’ai pas encore faim. Je crois que j’ai mangé pour la journée !

 

Bref, Chez Franklin, vous mangerez bien, très bien, de bonnes choses, du frais, de qualité, vous serez bien accueillis, et vous serez dans un bel endroit. Vous repartirez repus, et vous aurez aussi envie de revenir goûter les autres plats de la carte, ainsi que les plats du jour, qui eux, sont sur l’ardoise.

Car, oui, je reviendrai chez Franklin, un soir, peut-être, pour changer. Mais pas tout de suite, car j’ai d’autres petites adresses à découvrir avant, mais je reviendrai.

En plus, là, je n’avais pas bu de vin, alors la prochaine fois, oui ! Et il y a d’autres plats, et desserts, à découvrir. (Et puis, il y a de la Tome Corse de brebis aussi sur la carte, ahlala, j’adore ça !)

Et en semaine, vous avez aussi une formule entrée + plat ou plat + dessert est à 14,50€, et la formule entrée + plat + dessert est à 16,50€.

Donc, même les petits budgets peuvent se régaler.

 

Bistrot Gourmand du quartier Graslin

10 rue Franklin, Nantes

Lundi-samedi : 8h-14h / 19h-22h30

02.51.82.35.20 / coucou@chezfranklin.fr

Le site –  FacebookTwitter Instagram

 (J’ai eu de nouveau faim, seulement vers…minuit !)

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s