E la nave va*

Aujourd’hui, je ne vous parlerai pas de nouvelles adresses ou de sorties nantaises.
Mais de tout autre chose, de quelque chose de plus personnel.

J’y ai beaucoup pensé : est-ce que j’allais en parler ici ? Est-ce que c’était pertinent ? Est-ce que ça n’allait pas vous barber ?

Et puis finalement, j’ai pris la décision de le faire, alors, allez, oui.

 

C’est parti.


 

Il y a 2 semaines, le 2 septembre au soir, veille de rentrée, je n’ai pas eu le blues du dimanche soir.
Parce que le lendemain, « vous » avez fait la rentrée des classes sans moi.

 

abc books chalk chalkboard
Photo by Pixabay on Pexels.com

Ça y est, depuis le temps que j’y pensais et que je me tâtais, je l’ai fait.

*

J’avoue que depuis quelques mois, je le disais, en émettant une petite réserve, que j’attendrais le dernier moment, que j’attendais encore un peu de voir, que je me réservais le droit de changer d’avis, mais qu’il était fort probable que j’allais le faire, etc…

*
J’en ai parlé autour de moi, une façon de me motiver à aller jusqu’au bout, et puis ensuite, quand j’avais des rdvs à prendre, et qu’il fallait trouver un créneau, je ne disais plus que je n’étais pas libre à certaines heures, et c’est comme ça que je me retrouve avec des rdvs qui sont à 17h, heure où d’habitude je suis en plein travail.
Car oui, je l’ai fait, enfin, quitter ce travail d’animation périscolaire !

*
25 années, presque 26, de bons et loyaux services sans reconnaissance (enfin, la reconnaissance, ce sont les enfants qui nous la donnent, certains parents, mais pas plus haut), sans progression, sans m’accorder une chance, malgré les candidatures internes auxquelles j’ai plusieurs fois postulé, sans même accepter la rupture conventionnelle que je leur ai demandé (j’ai tenté, ça ne se fait qu’à de rares exceptions, « on ne sait jamais », me disais-je…)

*
Depuis le 1er septembre le périscolaire est repris par une autre (très grosse) association, et ça ne me semble pas mieux (mais j’espère me tromper, pour mes anciens collègues).

*
Tous les ans, je me disais : « c’est la dernière année ». Cette fois, c’était vraiment la dernière.

*

Ce que je vais faire maintenant ? J’avoue que je n’en ai aucune idée.

*

J’y allais tellement à reculons, ces dernières années. Et franchement, cette dernière année m’a vraiment achevée !
J’ai beau faire des grasses matinées, je suis toujours autant épuisée… Ma santé est au ralenti, et moi aussi. Quand le corps ne veut plus, inutile d’insister.

*

Oui c’est vrai que j’angoisse aussi un peu, d’autant plus aussi que je perds quand même plus de la moitié de mes revenus, puisque pour le moment, je ne garde que les centres de loisirs, avec mon autre employeur.

 

blue and purple color pencils
Photo by Pixabay on Pexels.com

*
Je ne sais pas du tout ce que me réserve l’avenir, mais je sais déjà que depuis que vous avez repris, ce fameux lundi de rentrée, je me sens beaucoup plus légère, vraiment soulagée d’un poids énorme, un poids qui me bouffait de l’intérieur, depuis des années.

*
Maintenant, je vais avoir plus de temps.
Moins d’argent, mais plus de temps.
Plus de temps pour aller découvrir de nouvelles adresses gourmandes, mais moins de sous pour y aller aussi.
Ah bon, va falloir s’adapter. Mais on y arrivera.

*
Mais déjà, aujourd’hui, quel soulagement, quelle légèreté de ne pas avoir repris, de ne plus être tout le temps en train de courir.
Ce sentiment de liberté, je ne vous dis pas ! J’ai vraiment l’impression de revivre, d’arriver enfin à respirer, je n’ai plus cette boule dans l’estomac.

 

dandelion nature sunlight
Photo by Nita on Pexels.com

*
Alors, voilà, un nouveau départ pour je ne sais pas du tout où, mais je suis prête.

*

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Je me laisse quand même un peu de temps pour moi, d’abord. Me ressourcer.

four rock formation
Photo by nicollazzi xiong on Pexels.com

*
Et puis, trouver quoi faire ensuite, quelque chose qui me plait, dans lequel je me retrouve…

*
Et aussi, il faut savoir que je ne suis plus toute jeune, et, sur le marché du travail, c’est plus délicat.
(Je suis prête à étudier toutes propositions 😉)

*
Un nouveau chapitre commence. Et il n’est pas encore écrit, même pas au brouillon.

depart (3)

Et puis…advienne que pourra, « e la nave va »* !

 

 

(*Et vogue le navire)


Retrouvez-moi aussi sur :

facebook

instagram

twitter


 

7 commentaires

  1. Eh bien en attendant… Prenez le temps ! C’est un choix courageux.
    Et il y aura toujours un café, un thé, un yaourt bio offerts avec joie ! Et un sourire chez Comme Un Pique Nique Chic

    J'aime

  2. J’ai fait le même choix il y a 2 ans. J’ai tout plaqué sur la région parisienne, pour venir me ressourcer en Vendée avec mon mari et mes 2 enfants. Mon mari et moi avons repris nos études pour faire autre chose de notre vie. Je suis sûre que vous allez trouver votre voie.

    J'aime

    • C’est vrai que c’est un bond vers l’inconnu, surtout après la cinquantaine, mais je pars confiante, et « c’est le début des possibles », comme m’a dit une de mes connaissances. 🙂

      J'aime

  3. Je te comprends complètement. Déjà, j’entends beaucoup parler du milieu de l’animation par mon compagnon (qui bosse pour le même employeur que toi et qui sature, lui aussi).
    Je te souhaite beaucoup de courage parce que je connais bien cette situation : 50 ans, en reconversion pro depuis qques années ….et la galère pour retrouver un emploi, malgré des formations, une montée en compétences , etc… (l’âge est un souci, en effet). Mais c’est aussi la possibilité de trouver sa ou ses voies. Je pense que ça en vaut la peine.
    Courage !

    J'aime

  4. Bravo pour cette décision courageuse !!! Belle suite professionnelle à toi, au plaisir de te lire sur les thèmes habituels de ta page, mais également sur celui-ci !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s